Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

ONCFS-DOUANE : Renforcement de la coopération dans la lutte contre le trafic des espèces menacées d’extinction

thumb_SIGNATURE-ONFCS-DOUANEJérôme Fournel, directeur général des Douanes et droits indirects, et Jean-Pierre Poly, directeur général de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, ont signé le 30 septembre, un protocole d’accord de coopération dans la lutte contre les trafics d’espèces animales et végétales protégées.

Autorité chargée de la régulation des flux de marchandises, la douane contrôle, à l’importation, à la circulation et à l’exportation, la régularité des opérations de dédouanement des produits issus des espèces animales ou végétales protégées et des animaux vivants protégés par la convention CITES, sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction.

Plus connue sous le nom de Convention de Washington, cette convention entrée en vigueur en 1975, protège plus de 30.000 espèces sauvages.

L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, dans le cadre de sa mission de protection de la faune et de la flore protégées s’est doté, depuis 1988, d’une brigade mobile d’intervention BMI spécialisée sur la CITES. Il faut noter que la BMI constitue non seulement une aide aux administrations mais aussi aux usagers. C’est le cas, par exemple, pour des chasseurs revenant de l’étranger qui souhaitent faire entrer en France des trophées et ce, en toute légalité.

Cette brigade anime un réseau unique en Europe de 300 correspondants (gendarmes, policiers, douaniers) spécialement formés qui assurent, dans chaque service départemental, le contrôle des établissements sensibles tels que les parcs zoologiques, cirques, élevages, centres de soins, animaleries ou les lieux de transit comme les aéroports.

Le protocole d’accord vise à renforcer la coopération entre les deux administrations en matière d’échange d’information et d’expertise, d’assistance technique matérielle, de formation et d’échange de bonnes pratiques.

Il formalise les liens mis en place entre les agents des douanes et de la direction de la police de l’ONCFS, et constitue le cadre de futures opérations de contrôles conjoints.

La mutualisation des compétences, des moyens techniques et juridiques de la douane et de l’ONCFS vient compléter l’action déployée par chacune des deux administrations et renforcer la lutte contre les trafics des espèces protégées menée sur le territoire national et communautaire (sans compter les sous-espèces qui, bien souvent, ne sont pas protégées !).

Il est donc indispensable pour ces services de remonter à la source de l’information. Et cela est souvent possible grâce aux actions de la Direction du Renseignement. Toutefois, ces investigations sont extrêmement complexes car les contrevenants ainsi que les produits concernés sont « multiformes ».

S’agissant tout d’abord des délinquants, nous sommes en présence d’une criminalité très variée qui va du simple collectionneur (comme cet individu arrêté il y a quelques jours seulement dans le sud de la France, en provenance d’Asie et détenteur de quatre orchidées sauvages interdites à l’importation) aux réseaux organisés de trafic de produits en tous genres, en passant même par certains laboratoires pharmaceutiques !

Ensuite, s’agissant des produits concernés, ils sont eux aussi très variés. Pour la faune : reptiles, araignées, grenouilles, oiseaux, requins, singes et autres mammifères ; pour la flore : bois, plantes, fleurs…sans oublier les articles divers de maroquinerie, sculptures ou autres trophées de chasse.

Et ces produits ont tous un point en commun : ils constituent un commerce très lucratif. Ainsi, une tortue de Madagascar vaut aujourd’hui plus de 30 000 Euros. Un ara, oiseau d’Amérique du sud, a été vendu à près de 100 000 Euros ! Quant à certaines variétés de grenouilles, elles sécrètent un venin 10 000 fois plus toxique que la cocaïne … faites le calcul !

Au cœur de ces nouveaux trafics, il faut en particulier mentionner celui des plantes cosmétiques et des plantes médicinales. En effet, avec le regain d’activité des médecines Africaines ou Chinoise, le prélèvement de plantes protégées va bon train. Des pays comme Madagascar ou l’Inde voient certaines variétés pillées et même disparaître.

Car n’oublions pas que tous ces trafics constituent un véritable fléau pour l’environnement et ce, à la fois pour les pays d’où proviennent ces marchandises mais aussi pour les pays destinataires. Et la prévention passe, comme bien souvent, par l’éducation. Apprenons à nos enfants, lors d’un voyage, à ne pas achetez des souvenirs de provenance « douteuse », à ne pas ramasser de fleurs ou de plantes sauvages lors d’une simple promenade en forêt et donc, par conséquent, de limiter au maximum notre impact sur la nature qui nous entoure. Une simple question de bon sens et de civisme !

Source : Douane - ONCFS

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le samedi, 06 janvier 2018 18:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

https://t.co/Ixwyxo2iA8 https://t.co/EGlMFpBniG
https://t.co/72DoPpbG4W https://t.co/H136WdmPHV
GNIS : François DESPREZ, Président du Groupement National Interprofessio... https://t.co/jfTTUqnCJx via @YouTube
https://t.co/M4eC6klUXy https://t.co/gVrhCq0g7H
Follow Secteur Vert on Twitter
Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon