Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

VAL’HOR : Coronavirus COVID-19… Selon l’interprofession, « la filière du végétal française ne semble pas encore être une priorité pour le Ministre de l’Agriculture »

Mikaël MERCIER, Président de VAL’HOR Mikaël MERCIER, Président de VAL’HOR ©2020 SecteurVert.com

Ce lundi 20 avril 2020, Mikaël MERCIER, président de VAL’HOR-l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage a été contacté par M. Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. Sa demande portait sur l’autorisation à la vente du muguet français pour le 1er mai 2020 et ce, dans les commerces de première nécessité. Qualifié de « symbole de bonheur » par Monsieur le Ministre, Mikaël Mercier a tenu à rappeler l’immense détresse dans laquelle est plongée l’ensemble de la filière horticole. Pour preuve, cette filière est à ce jour la plus impactée par la crise sanitaire et économique du Coronavirus COVID-19, ainsi que l’admet le Ministre lui-même…

Un brin de bonheur qui cache le malheur de la filière du végétal

Soucieux de répondre aux attentes des Français qui souhaitent pouvoir se procurer un brin de muguet le 1er mai, le ministre a pris l’engagement de pouvoir organiser la vente de 100% du muguet français dans les commerces dits « de première nécessité ». Concrètement, il apparaît que les premiers acteurs concernés - producteurs détaillants, grossistes et fleuristes - ne puissent participer à cette action qui approvisionnera 1,5 million de foyers français1.

Une tradition française qui ne sauvera pas la filière horticole

La vente du muguet pour la filière horticole représentait en 2019 un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros à la production. « Une goutte d’eau » sur un chiffre d’affaires annuel pour la filière estimé à 14 milliards d’euros, avec 70% des ventes de végétaux réalisé entre mars et juin pour les professionnels de l’horticulture, la fleuristerie et du paysage2.

Un plan de soutien concret des pouvoirs publics annoncé et très attendu

Sollicité régulièrement par VAL’HOR et l’ensemble de ses fédérations sur la situation dramatique que traversent les entreprises françaises du végétal, le Ministre a annoncé lors d’une audition à l’Assemblée nationale un plan de soutien pour la filière. Interviewé ce mardi 21 avril au micro d’Europe 1, le Ministre assumait « la mise en place d’un plan spécial au niveau européen » assurant « la France répondra, le Gouvernement répondra ». A ce jour, aucune mesure de soutien n’a concrètement été ni apportée, ni proposée.

L’interprofession alerte le Gouvernement sur le fait que ses actions de communication ne pourront pas suffire à relever les secteurs de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage qui comptent 170 000 emplois en France. 73% des Français associent le jardin à une source de plaisir, ils en profitent pleinement en période de confinement, et ils sont 8 sur 10 à estimer que les centres-villes manquent d’espaces verts3. Paradoxalement, la filière du végétal française ne semble pas encore être une priorité pour le Ministre.

1 - Etude Kantar pour VAL’HOR 2019.
2 - Etude VAL’HOR réalisée du samedi 21 mars au mercredi 25 mars 2020.
3 - Etude réalisée par l’Ifop pour l’Unep.

A propos de Val’hor :

  • VAL’HOR est reconnue par les pouvoirs publics comme l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Elle réunit 53 000 entreprises spécialisées, réalisant plus de 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représentant 170 000 emplois. Elle rassemble les 10 organisations professionnelles représentatives des secteurs de la production (FNPHP, Felcoop, UFS, CR), de la commercialisation (FFAF, FNMJ, FGFP, Floralisa), ainsi que du paysage (UNEP, FFP).
  • L’Interprofession VAL'HOR est dotée des missions suivantes : 
    - la production de ressources pour la filière par les études, la prospective et l’innovation ;
    - la mise à disposition d’outils pour le développement économique des entreprises du végétal ;
    - le développement du marché des particuliers et du marché des donneurs d’ordre par la communication collective.

Source : VAL’HOR-Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le jeudi, 23 avril 2020 11:29

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

RT @raoult_didier: Nous nous posons des questions sur l'existence de l'entreprise Surgisphere, en charge de la collecte des données du Lanc…
VAL’HOR-GNIS : « LE VÉGÉTAL C’EST LA VIE », une campagne TV inédite des professionnels du végétal et des semences p… https://t.co/beGbDLDxwE
SNHF : Colloque scientifique annuel «Santé des plantes, ressources naturelles et biologie contemporaine» le 25 sept… https://t.co/GbxyNyAmzq
https://t.co/33c4S089VB
Follow Secteur Vert on Twitter
Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon